Autorisation de Voyage Electronique Formalites de voyage au Canada AVE. S'inscrire via le formulaire officiel en ligne pour voyager sans visa au Canada. Une autorisation de voyage obligatoire ...
+33 1 84 72 92 40
Autorisation de Voyage Electronique Formalites de voyage au Canada AVE. S'inscrire via le formulaire officiel en ligne pour voyager sans visa au Canada. Une autorisation de voyage obligatoire ...
+33 1 84 72 92 40

COVID-19 et permis d’études pour le Canada : ce que les étudiants étrangers doivent savoir

Mise à jour des restrictions de voyage pour les étudiants : À compter du 20 octobre 2020, les étudiants étrangers fréquentant un établissement d’enseignement désigné (EED) qui a été spécifiquement approuvé par leur gouvernement provincial ou territorial comme ayant un plan de préparation COVID-19 peuvent entrer au Canada.

Les établissements d’enseignement supérieur dont les plans de préparation COVID-19 ont été approuvés varient grandement d’une province à l’autre. Par exemple, toutes les IDL de la province de Québec ont été approuvées, contre seulement 14 en Ontario. La province atlantique de la Nouvelle-Écosse n’a pour l’instant aucun DLI approuvé, bien que cela soit susceptible de changer.

Comment entrer au Canada avec votre permis d’études / lettre d’approbation

À partir du 20 octobre 2020, les étudiants étrangers qui étudient au Canada dans un établissement d’enseignement supérieur ayant un plan de préparation approuvé par le KOWID-19 pourront entrer au Canada. Pour entrer, un étudiant étranger doit être en possession d’un permis d’études valide ou d’une lettre de recommandation confirmant qu’il a obtenu un permis d’études. (Source : IRCC)

En outre, toute personne entrant actuellement au Canada est soumise à une période de quarantaine obligatoire de 14 jours. Pour les étudiants étrangers, cette période de quarantaine obligatoire s’applique – sans exception. Toutefois, les étudiants étrangers doivent consulter leur école au Canada dans le cadre du plan de préparation COVID 19 de l’école concernant la capacité de l’école à prendre en charge certaines parties de l’expérience de quarantaine d’un étudiant.

Lorsque les étudiants étrangers entrent au Canada, les gardes-frontières peuvent demander si l’étudiant a le temps de terminer la période de quarantaine avant d’assister aux cours en personne ou s’il peut assister aux cours en ligne pendant la quarantaine. Si votre programme d’études a été suspendu ou interrompu, vous ne pouvez pas aller au Canada pour le moment.

Étudiants étrangers au Canada et COVID-19

Chaque année, des centaines de milliers d’étudiants étrangers continuent de venir au Canada pour y étudier. Mais, comme vous le savez, 2020 est une année extraordinaire.

Vous trouverez ici un guide complet qui comprend tout ce que les étudiants étrangers doivent savoir sur les permis d’études et les études à l’étranger au Canada pendant le COVID-19. Des restrictions de voyage et des demandes de permis d’études aux exigences relatives aux permis de travail après l’obtention du diplôme. Nous avons tout pour vous. Moving2Canada s’engage à vous fournir des informations à jour et précises sur la pandémie COVID-19

Les étudiants étrangers peuvent-ils se rendre au Canada pendant COVID-19 ?

Mise à jour – 20 octobre 2020 : Les étudiants internationaux qui fréquentent un établissement d’enseignement supérieur au Canada et qui ont un plan de formation KOVID-19 approuvé seront autorisés à entrer au Canada. Pour entrer, un étudiant étranger doit avoir un permis d’études valide ou une lettre d’orientation indiquant qu’il a été accepté. (Source : IRCC)

Toute personne entrant au Canada à ce moment-là est soumise à une quarantaine obligatoire de 14 jours. Pour les étudiants étrangers, cette période de quarantaine obligatoire s’applique sans exception. Cependant, les étudiants étrangers doivent consulter leur école au Canada dans le cadre du plan de préparation de l’école pour COVID 19 concernant la capacité de l’école à soutenir certaines parties de l’expérience de quarantaine d’un étudiant.

Lorsque les étudiants étrangers entrent au Canada, les agents frontaliers peuvent demander si l’étudiant a le temps de terminer la période de quarantaine avant d’assister aux cours en personne ou en ligne pendant la quarantaine. Si votre programme d’études a été suspendu ou interrompu, vous ne pouvez pas vous rendre au Canada pour le moment.

Veuillez noter que les restrictions de voyage du Canada seront mises à jour en fonction des progrès de COVID-19, tant au Canada que dans le monde entier.

Qu’est-ce qui est considéré comme un “voyage non optionnel/non-discursif” pour les étudiants étrangers ?

Mise à jour – 20 octobre 2020 : Le voyage d’un étudiant étranger au Canada est considéré comme nécessaire (non discriminatoire) si son DLI figure sur une liste approuvée et s’il possède un permis d’études valide ou une lettre de recommandation confirmant qu’il a reçu un permis d’études. En tant qu’étudiant, le voyage au Canada n’est pas considéré comme nécessaire (sur demande) si le programme d’études a été interrompu ou suspendu, l’étudiant vient au Canada pour une raison autre que les études.

Le Canada traite-t-il encore les demandes de permis d’études ?

Oui. Le Canada continue de traiter les demandes de permis d’études. Cependant, le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté (IRCC) a noté que de nombreuses demandes d’immigration sont retardées en raison de l’impact de COVID-19 sur le ministère de l’Immigration. Le Canada a introduit une nouvelle procédure en deux étapes pour la demande de permis d’études, qui permet à certains étudiants étrangers de commencer leurs études au Canada sans que leur permis d’études soit définitivement approuvé (voir ci-dessous).

Comment la nouvelle étude canadienne en deux étapes fonctionne-t-elle pour permettre le processus d’approbation ?

En général, un étudiant étranger vivant hors du Canada doit demander un permis d’études complet et recevoir une lettre de confirmation avant de pouvoir se rendre au Canada et commencer à étudier. Une fois la lettre de confirmation reçue, l’étudiant peut se rendre au Canada où il active son permis d’études au point d’entrée canadien (PDE).

Le nouveau processus en deux étapes permet aux étudiants de commencer à étudier à distance tout en recevant une forme de permis d’études temporaire. Cela s’explique par le fait que de nombreux services d’immigration canadiens dans le monde sont fermés ou offrent des services limités, et que de nombreux demandeurs ne sont pas en mesure d’obtenir et de présenter certains des documents nécessaires pour demander un permis d’études, notamment les données biométriques, les résultats de l’examen médical et les documents de voyage originaux.

Le nouveau processus en deux étapes est le suivant :

  • Première étape : approbation de principe et enseignement à distance

Les demandeurs de permis d’études doivent commencer par présenter une demande de permis d’études, même s’ils ne peuvent obtenir certains des documents normalement requis.  Dans le cadre du nouveau système en deux étapes, les demandeurs de permis d’apprentissage peuvent demander un permis d’apprentissage sans leur consentement :

  1. La biométrie,
  2. Examen médical,
  3. Certificats de police,
  4. Documents de voyage originaux.

Toutefois, les demandeurs de permis d’études devront encore se soumettre :

  1. Lettre d’acceptation d’un établissement d’enseignement agréé (EAD) au Canada,
  2. Preuve de fonds
  3. Preuve de l’éligibilité à un permis d’études en dehors des documents non disponibles en raison de la COVID
  4. Uniquement pour les écoles du Québec : Certificat d’acceptation du Québec (CAQ).

Si le demandeur d’un permis d’études présente une demande qui est considérée comme recevable sauf en l’absence de l’un des documents susmentionnés, les agents de l’immigration lui délivrent un “permis principal”. Le permis principal permet au demandeur d’un permis d’études de commencer des études canadiennes à partir de l’étranger.

En particulier, les étudiants étrangers qui commencent leurs études à l’étranger peuvent compter le temps passé à obtenir un permis de travail pour les diplômés, à condition que 50 % de leurs études soient effectuées au Canada. Toutefois, un étudiant étranger ne peut pas commencer ses études au Canada tant qu’il n’a pas reçu une approbation de principe dans sa demande de permis d’études.

  • Deuxième étape : Soumettre les documents manquants et l’approbation complète

Dès que l’étudiant est en mesure d’obtenir et de présenter les documents manquants pour la demande de permis d’études, il doit le faire. Dans l’intervalle, les fonctionnaires de l’immigration examineront la demande finale de permis d’études et décideront de l’approuver ou de la rejeter. L’obtention d’un “permis de base” lors de la première étape ne garantit pas l’octroi d’un permis d’études.

Dans des circonstances normales, une fois la lettre d’approbation reçue, le demandeur peut se rendre au Canada et activer le permis au point d’entrée. Toutefois, en raison des restrictions de voyage imposées par le COVID-19 canadien, seuls les étudiants des DLI ayant un plan de préparation COVID-19 approuvé peuvent entrer au Canada. Tous les autres étudiants étrangers peuvent appliquer les restrictions de voyage canadiennes pour savoir quand ils peuvent voyager.

Que se passe-t-il si je ne peux pas obtenir tous les documents requis pour ma demande de permis d’études ?

Comme décrit dans la demande précédente, les demandeurs de permis d’études peuvent présenter une demande incomplète s’ils ne peuvent obtenir ou présenter l’un des documents suivants en raison de la COVID-19 :

  • Biométrie
  • Examen médical
  • Certificats de police
  • Documents de voyage originaux.

Aucune demande de permis d’études ne sera rejetée si ces documents sont manquants en raison de la COVID-19. Au lieu de cela, les demandeurs de permis d’études peuvent utiliser le nouveau processus de demande en deux étapes pour commencer leurs études à l’étranger via l’apprentissage à distance jusqu’à ce qu’ils reçoivent les documents requis et puissent se rendre au Canada en toute sécurité.

Que se passe-t-il si je suis censé commencer (ou continuer) mes études au Canada à l’automne 2020, mais que je suis à l’étranger ?

À compter du 20 octobre 2020, les étudiants étrangers fréquentant un établissement d’enseignement supérieur au Canada et disposant d’un plan de préparation COVID 19 approuvé pourront entrer au Canada. Pour obtenir la liste complète des IDD approuvés, cliquez ici. Pour entrer, un étudiant étranger doit être en possession d’un permis d’études valide ou d’une lettre d’introduction indiquant qu’il a été accepté pour un permis d’études. (Source : IRCC).

Si vous ne pouvez pas entrer au Canada à ce moment-là, des mesures spéciales sont prévues pour vous aider.

Si vous êtes bloqué à l’étranger mais que vous avez un permis d’études, une approbation de permis d’études ou une approbation de principe de permis d’études, vous pouvez commencer ou poursuivre vos études depuis l’étranger sans que cela n’affecte votre admissibilité à un permis de travail postuniversitaire (PGWP). Dans le cadre de ces mesures spéciales, vous pouvez effectuer une partie de vos études à l’étranger et faire créditer ce temps pour votre droit à un PGWP.

  • Les étudiants peuvent désormais étudier en ligne depuis l’étranger jusqu’au 30 avril 2021, sans qu’aucun délai ne soit déduit de la durée d’un futur permis de travail post-diplôme, à condition que 50 % de leur programme d’études soit finalement achevé au Canada.
  • Les étudiants qui se sont inscrits à un programme d’une durée de 8 à 12 mois, de mai à septembre 2020, peuvent suivre l’intégralité du programme en ligne depuis l’étranger et ont toujours le droit d’obtenir un permis de travail après l’obtention de leur diplôme.
  • Les étudiants inscrits avec une date de début de mai à septembre 2020, qui étudient en ligne jusqu’au 30 avril 2021 et qui sont inscrits à plus d’un programme d’études admissible peuvent combiner la durée de leurs programmes d’études lorsqu’ils demandent un permis de travail après l’obtention de leur diplôme dans le futur, à condition que 50 % de leur temps d’études total soit passé au Canada.

Les restrictions de voyage canadiennes de COVID-19 sont en constante évolution. Suivez notre chaîne d’information COVID-19 pour obtenir les dernières informations sur les restrictions de voyage pour les étudiants étrangers.

Que se passe-t-il si j’ai présenté ma demande de permis d’études, mais que mon école au Canada a annulé des cours ou fermé ses portes ?

Si votre école a annulé ou fermé vos cours ou votre programme, un agent d’immigration doit demander une nouvelle lettre d’admission afin que vous puissiez demander un permis d’études dans le cadre d’un autre programme.

Je suis titulaire d’un permis d’études au Canada. Puis-je travailler plus de 20 heures par semaine pendant le COVID-19 ?

Jusqu’au 31 août, une mesure temporaire était en vigueur permettant aux étudiants étrangers travaillant dans des services ou des fonctions essentielles de travailler plus que la limite hebdomadaire de 20 heures par semaine indiquée dans leur permis d’études. Cette mesure n’est plus en vigueur.

Je suis en possession d’un permis d’études au Canada, mais j’ai dû réduire ou arrêter mes études à cause de la VOCID-19. Puis-je encore travailler ?

Oui. Les étudiants étrangers qui sont contraints d’arrêter ou d’interrompre leurs études à temps partiel restent autorisées à travailler sur le campus ou en dehors de celui-ci pendant une période plus courte. Toutefois, les étudiants doivent respecter les conditions du congé universitaire, y compris celles relatives au nombre d’heures de travail hebdomadaire.

Les étudiants qui ont le droit de travailler sur le campus peuvent continuer à travailler à distance pour leur employeur sur le campus. L’employeur du campus doit présenter un accord de télétravail comme preuve de cet accord.

Comment COVID-19 a-t-il affecté les étudiants étrangers au Québec ?

Mise à jour – 20 octobre 2020 : À compter du 20 octobre 2020, les étudiants étrangers qui fréquentent un établissement désigné (DMA) qui a été spécifiquement approuvé par un gouvernement provincial ou territorial comme ayant un plan de préparation à l’IED-19 sont admissibles à entrer au Canada. En particulier, tous les établissements d’enseignement supérieur du Québec figurent sur une liste approuvée. Vous trouverez ici une liste des DHI approuvés.

Les étudiants étrangers qui étudient dans des établissements de la province de Québec savent probablement que le processus de demande d’autorisation d’étudier au Québec est différent de celui du reste du Canada. La province de Québec a mis en place son propre ensemble de mesures spéciales pour aider les étudiants étrangers pendant le processus AVID-19. Pour plus d’informations, voir ici.

J’ai demandé mon permis d’études à l’étranger, mais je suis au Canada avec une lettre d’approbation. Puis-je activer mon permis d’études ?

Nouvelle activation des permis d’études au Canada : Les personnes qui se trouvent au Canada mais qui ont un permis d’études et une lettre d’acceptation (Letter of Acceptance, LOI) valide ont une nouvelle procédure qui leur permet d’activer leur permis d’études au Canada. Les personnes dans cette situation peuvent activer leur permis d’études en remplissant le formulaire du CIRC sur le site web et en incluant le message exact décrit sur cette page du CIRC. Si une personne répond aux critères, son autorisation lui sera envoyée par courrier. Cela ne s’applique qu’aux demandeurs qui ont demandé une autorisation d’études alors qu’ils se trouvaient à l’étranger.

Leave a Reply

Ce blog contient des liens et des informations qui vous permettent de réserver vos voyages au Canada et faire des achats aux meilleurs prix. Pensez à demander votre AVE (Autorisation de voyage électronique) en avance pour pouvoir visiter le Canada.

Catégories