Autorisation de Voyage Electronique Formalites de voyage au Canada AVE. S'inscrire via le formulaire officiel en ligne pour voyager sans visa au Canada. Une autorisation de voyage obligatoire ...
+33 1 84 72 92 40
Autorisation de Voyage Electronique Formalites de voyage au Canada AVE. S'inscrire via le formulaire officiel en ligne pour voyager sans visa au Canada. Une autorisation de voyage obligatoire ...
+33 1 84 72 92 40

Apprendre, gagner, séjourner: voici les trois étapes pour étudier au Canada

Presque 500 000 étudiants étrangers sont actuellement inscrits à des programmes d’études dans tout le pays. En plus de bénéficier d’une éducation de niveau international, les étudiants et les diplômés peuvent également bénéficier d’un parcours qui peut favoriser d’incroyables possibilités de carrière et d’établissement permanent au Canada.

Le parcours d’études menant à la résidence au Canada peut se résumer en trois mots :

Apprendre. Gagner de l’argent. Séjourner.

  • Apprendre : comment étudier au Canada

De nombreuses personnes choisissent d’étudier au Canada plutôt que dans d’autres destinations potentielles – telles que les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la France parce que le Canada offre certains avantages qui ne sont pas forcément disponibles ailleurs.

  1. La possibilité de travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant le semestre et à plein temps pendant les vacances scolaires.
  2.  Le coût des frais de scolarité et des autres études au Canada, même pour les étudiants étrangers, est généralement moins élevé que dans d’autres pays.
  3.  L’étudiant international peut être accompagné de son conjoint ou de son cohabitant. En outre, ces derniers peuvent obtenir un permis de travail ouvert avec des horaires de travail flexibles.
  4.  Les étudiants étrangers peuvent accueillir leurs enfants, qui peuvent à leur tour fréquenter l’une des écoles primaires ou secondaires publiques sans avoir besoin d’un permis d’études.
  5.  5- Le QS World University Rankings classe les plus grandes villes du Canada parmi les meilleures villes étudiantes, tandis que Montréal est la meilleure ville étudiante au monde, même Vancouver et Toronto ne sont pas loin derrière !
  6. Les diplômés ont le droit d’étudier puis de travailler au Canada pendant trois ans au maximum avec un permis de travail post-diplôme ouvert.
  7. Plutôt que d’empêcher les diplômés de terminer leurs études ou de rendre les choses incroyablement difficiles, comme certains pays peuvent le faire, le Canada travaille activement à offrir des voies de résidence permanente aux étudiants et aux diplômés.
  8. Le processus de naturalisation de la citoyenneté libérale du Canada permet aux étudiants internationaux de compter le temps passé sur un permis d’études pour les exigences de jour de résidence de la citoyenneté.

Ça a l’air bien, n’est-ce pas ? Mais attention, c’est une rue à double sens. Les futurs étudiants doivent suivre quelques étapes avant de pouvoir en bénéficier eux aussi.

  • Recherchez un programme d’études adapté et un collège/une université pour étudier à l’étranger au Canada.

Au Canada, il existe un large choix d’établissements que les étudiants étrangers peuvent fréquenter. Vous avez peut-être déjà une idée des domaines d’études qui pourraient vous intéresser, ou une préférence pour le type d’établissement et le lieu d’implantation.

1) Les universités canadiennes disposent d’une base de données solide pour démarrer la recherche

2) Ils disposent d’un outil pour trouver des programmes d’études.

3) Le magazine Maclean’s donne d’excellents conseils sur le choix de l’université ou du collège qui vous convient le mieux.

  • Assurez-vous qu’il s’agit bien d’un DLI

Les étudiants étrangers qui souhaitent étudier au Canada pour une période de plus de six mois ont besoin d’un permis d’études. Les demandeurs de permis d’études doivent savoir comment ils peuvent étudier au Canada, et une lettre d’acceptation d’un établissement d’enseignement désigné (EOD) est une étape cruciale de ce processus. Un DLI est un établissement approuvé par un gouvernement provincial ou territorial pour accueillir des étudiants étrangers. La liste des IDD est sujette à des changements continus.

  • L’admission des candidats

L’étape suivante consiste à être admise dans le collège ou l’université choisie. Les étudiants potentiels doivent noter les dates limites de dépôt des demandes, les exigences linguistiques ou autres conditions d’admission potentielles pour étudier au Canada, et la mesure dans laquelle, le cas échéant, le programme d’études choisi comprend l’enseignement à distance. Cela peut être important lors de la demande de permis d’études, ou à un stade ultérieur si vous demandez un permis de travail de troisième cycle.

  • Lettre d’acceptation

Il est essentiel d’avoir une lettre d’acceptation d’un DLI. Sans ce document, l’autorisation d’étudier ne peut être accordée.

  • Permis d’études

Ce document est délivré par Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC) et vous permet d’étudier au Canada dans le programme d’études de votre choix.

  • Gagnez : D’abord étudier, puis travailler au Canada.

L’économie canadienne est riche et en pleine croissance. En tant que diplômé ayant choisi d’étudier au Canada, vous pourriez en faire partie.

Comme mentionné précédemment, les étudiants étrangers peuvent en fait rejoindre la main-d’œuvre canadienne avant d’obtenir leur diplôme. Cela leur permet de gagner un revenu, d’acquérir une précieuse expérience professionnelle au Canada et de créer des liens professionnels qui peuvent déboucher sur des opportunités à un stade ultérieur.

La grande opportunité de gagner de l’argent, en termes monétaires et de réseautage, est cependant liée à un permis de travail de troisième cycle.

Le permis de travail pour les diplômés est un permis de travail ouvert qui permet aux diplômés de travailler pour des employeurs partout au Canada pendant une période maximale de trois ans. Elle représente une occasion unique de se construire une vie à long terme au Canada.

  • Séjourner : découvrez comment les étudiants étrangers au Canada peuvent finir par rester à long terme.

Les étudiants étrangers ont généralement un avantage lorsqu’il s’agit de rester au Canada de façon permanente. En effet, les programmes d’immigration permanente du Canada sont destinés à ceux qui pourront s’intégrer facilement à la vie canadienne, et les étudiants étrangers ont prouvé qu’ils pouvaient vivre au Canada.

Mais comment cette intégration fonctionne-t-elle en pratique ? Dans le cadre de nombreux systèmes et programmes d’immigration économique du Canada, les étudiants et les diplômés étrangers bénéficient d’un avantage certain.

  • Entrée express

Le principal moteur de l’immigration économique est le système d’entrée express, par lequel le CICR gère la sélection des nouveaux résidents permanents sur une base prioritaire. Il y a trois façons d’entrer dans le bassin de candidats du système d’entrée rapide :

  • Catégorie de l’expérience canadienne (CEC)

Il s’agit d’un programme d’immigration accéléré pour les personnes ayant une expérience professionnelle récente dans un emploi qualifié au Canada. Les diplômés sont les principaux candidats, car ils peuvent obtenir un permis de travail ouvert pour une durée maximale de trois ans – ce qui laisse suffisamment de temps pour accumuler l’expérience requise pour la CEC.

  • Catégorie fédérale des travailleurs qualifiés (FSWC)

Les candidats ont besoin de 67 points pour être éligibles. Des points sont disponibles pour des études antérieures au Canada et pour une expérience professionnelle au Canada. La grille de points des

FSWC favorise également les jeunes ayant des compétences linguistiques, ce qui donne un avantage à la plupart des étudiants et des diplômés.

  • Catégorie fédérale des métiers spécialisés (FSTC)

Ce programme destiné aux personnes de métier qualifiées exige des candidats qu’ils aient une offre d’emploi à temps plein dans un métier spécialisé émanant d’un maximum de deux employeurs canadiens ou un certificat de qualification délivré par une autorité provinciale ou territoriale canadienne. À cette fin, les étudiants et les diplômés en commerce ont une excellente occasion de nouer des liens au Canada.

Les étudiants qui obtiennent leur diplôme au Canada reçoivent également un petit bonus dans le système de notation CRS, en recevant jusqu’à 30 points CRS supplémentaires en plus des points reçus pour le niveau d’éducation en soi.

  • Immigration au Québec

Il existe également des filières de résidence permanente par les provinces. Commençons par le Québec, qui dispose d’un système d’immigration distinct.

  • Le programme Expérience Québec

Le Programme de l’expérience québécoise, ou PEQ (Programme de l’expérience québécoise), offre aux étudiants étrangers la possibilité de poser leur candidature pour les relations publiques après avoir étudié au Québec et acquis une expérience de travail au Québec. Notamment, la maîtrise de la langue française est une exigence du PEQ.

  • Programme Expérience Québec

Dans le cadre du PQSÉ, les diplômés des programmes d’études au Québec peuvent recevoir un nombre important de points grâce à des facteurs liés au domaine de formation et aux séjours antérieurs au Québec. Contrairement au PEQ, les diplômés ayant une capacité limitée ou nulle en français peuvent être admissibles.

Leave a Reply

Ce blog contient des liens et des informations qui vous permettent de réserver vos voyages au Canada et faire des achats aux meilleurs prix. Pensez à demander votre AVE (Autorisation de voyage électronique) en avance pour pouvoir visiter le Canada.

Catégories